Une Nouvelle Creation

Voici Pentecôte. Dieu réalise une nouvelle création. L’ancienne n’est plus. Voici la nouvelle.

Sous le déferlement d’une grâce surabondante, les os desséchés comblant une vallée retrouvent vie nouvelle. Un peuple dispersé et sans repère trouve un nouveau “vivre ensemble” et parle une langue nouvelle.

Plongé dans la peur et rendu agressif par le désespoir, voilà que ce peuple rencontre le miracle du renouveau. Les morts reviennent à la vie. L’ordre remplace le chaos ; l’individualisme effréné fait place à une communauté nouvelle.

Ils croyaient venu le jour de leur libération : ce fut un jour de cauchemar ! Puis, à Pâques, ils finirent par comprendre qu’ils avaient surmonté la nuit de ténèbres pour entrer joyeusement dans une aube nouvelle. Mais avec l’Ascension du Fils de Dieu, à quoi pouvaient-ils bien s’attendre encore?

Ils attendaient à Jérusalem. Pâques serait suivie de Pentecôte. La joie de Pâques allait se cristalliser en une bénédiction sans fin lorsque Dieu, déléguant son pouvoir, ouvrit devant chacun et chacune le sentier de la vie nouvelle.

Les signes de la nouvelle création sautent aux yeux. Le vent de l’Esprit souffle avec puissance ; des langues de feu descendent, non pour consumer tout un chacun mais pour inaugurer une communauté nouvelle. Le don accordé s’adresse à tous. Ce n’est rien moins qu’une transformation communautaire, une nouvelle création. C’est une résurrection à grande échelle ! L’Eglise parvient à sa pleine maturité.

Plus qu’une simple création divine de nouveaux individus ; bien au contraire Pentecôte, c’est la formation d’une communauté nouvelle : la communauté du Saint-Esprit. Si le Fils fut enlevé à l’humanité, Dieu est toujours présent, insufflant la vie nouvelle, renforçant les liens de l’amour, accordant une énergie abondante pour remplir une mission passionnante avec enthousiasme. Le don de Dieu, c’est la vie éternelle, proclamée par la prédication et attestée par le baptême. Illumination et pouvoir divin établissent la communauté et l’équipent pour sa mission.

Pourtant, ne nous arrive-t-il pas de souhaiter revoir à l’œuvre les signes indubitables de cette communauté – façonner l’amitié nouvelle, faire des disciples, promouvoir le service désintéressé ? Où sont la joie, l’amour, la paix : dons de l’Esprit qui est source de vie ? Où en est la passion pour l’engagement dans la mission pour laquelle Dieu envoie cette communauté bien aimée ?

En ce jour de Pentecôte, que cette communauté voulue par Dieu et formée par son Esprit se dresse de nouveau en s’appuyant sur son héritage en Christ, en discernant son unité et en saisissant les dons qu’elle a reçus pour remplir sa mission !

Neville Callam
Secrétaire Général
Alliance Baptiste Mondiale

(Traduit en français par André Souchon, Fédération des Eglises Evangéliques Baptistes de France)