Liberté Totale  en  une Confiance  Absolue

Les multiples dimensions de la vocation de l’église exigent que la vraie humilité témoigne de notre  vie en dehors du cadre de notre identité ecclésiale.

Les chrétiens  en ont la compréhension parce qu’ils savent quelque chose de la puissance de l’impuissance, de  la force  de la  faiblesse, et  de la richesse de la pauvreté. Dans leur adoration  et le témoignage, dans leur mission et le culte qu’ils vouent au Seigneur, ils sont destinés à dévoiler l’humilité qu’incarne  le désintéressement.

Au cours de cette saison de l’année chrétienne, nous célébrons la résurrection de celui qui n’a pas jugé l’égalité avec Dieu comme quelque chose à ravir. Bien au contraire, il a exercé  l’amour en se dépouillant  et a  ainsi ouvert  pour nous la porte de la vie éternelle.

De la croix, celui qui a calmé les vents, guéri les malades et a ressuscité les morts  nous fixe des regards tel un impuissant. Il affronte  les  conséquences d’une parodie de justice. Il était  blessé pour le mal que nous avons fait; brisé  pour notre action pécheresse. Il porte les robes d’une victime qui reste impuissante devant la violence de la foule erronée.

Puis vient le jour de Pâques! Nous découvrons que l’homme à la croix est vainqueur, et non pas une victime. Impitoyablement cloué sur une croix, il est effectivement hissé  pour attirer l’humanité à Dieu. Celui qui est  habillé des haillons d’impuissance à la croix nous montre effectivement où trouver le vrai pouvoir et comment manifester la véritable force. Sans surprise, au  matin de Pâques, Dieu le fait sortir de la tombe, sa mission étant accomplie. 

Nous pouvons dès lors  affirmer qu’une partie de la vocation de l’église est de modeler  une valeur qui est au cœur même de notre vie: l’humble vulnérabilité. Les disciples de Jésus savent que le faible peut dire: «je suis fort» et le pauvre peut  dire, “je suis riche.” Et ceci  est le résultat de l’œuvre de Dieu dans la mort et la résurrection de notre Jésus le Christ. 

A la célébration de Pâques, nous nous souvenons que, là où il y a de la faiblesse, la puissance de Dieu peut être fortement démontrée. À en  croire ceci signifie de reconnaître que la liberté totale peut être trouvée que dans la confiance  absolue d’une dépendance de celui  qui est notre Sauveur.

Neville Callam
Secrétaire Général
Alliance Baptiste Mondiale
(Traduction par Koffi Soke Kpomgbe)

Baptist World Alliance®
© March 2015