La BWA remet le prix des droits de l'homme 2022

Daniel Buttry honoré pour ses décennies de leadership en matière de consolidation de la paix
Baptist World Alliance Logo

POUR PUBLICATION IMMÉDIATE

(BIRMINGHAM, AL ? 17 juillet 2022) 

Le dernier jour du rassemblement annuel de l'Alliance baptiste mondiale (BWA), la BWA a remis le prix des droits de l'homme 2022 Denton et Janice Lotz à Daniel L. Buttry. Créé en 2006, ce prix annuel est décerné par la BWA pour des activités significatives et efficaces visant à garantir, protéger, restaurer ou préserver les droits de l'homme.

Se considérant comme un "guerrier de la paix", M. Buttry a consacré sa vie à la transformation des conflits, à la non-violence et à la construction de la paix. Pasteur baptiste, responsable confessionnel et missionnaire, il est un défenseur mondial du ministère de la réconciliation.

"Merci beaucoup pour ce prix très spécial", a déclaré M. Buttry. "Je me sens d'autant plus humble que j'ai travaillé avec Denton Lotz sur une médiation importante d'un organisme baptiste et que j'ai collaboré étroitement avec d'autres lauréats, en particulier Wati Aier, Gustavo Parajón et Glen Stassen. Je suis honoré d'être en leur compagnie".

Recevoir le prix à Birmingham a été une expérience significative pour Buttry, avec un lien poignant avec sa participation à une réunion de la communauté baptiste pour la paix des années auparavant.

"La dernière fois que j'ai été à Birmingham, c'était le 30 juin.th anniversaire de la section de Birmingham du mouvement pour les droits civiques. Lors de notre réunion avec la Baptist Peace Fellowship, nous avons rencontré le révérend Fred Shuttlesworth, le leader de la lutte dans cette ville et celui qui a invité le Dr King à venir ici", a déclaré M. Buttry. "King, Ralph Abernathy et Fred Shuttlesworth en tête d'une marche dans leur tenue d'emprisonnement. Comme vous le savez, le Dr King a fini par être arrêté et a rédigé son étonnante "Lettre de la prison de Birmingham" non loin d'ici. On pourrait dire que ces frères ont fait partie de cette grande nuée de témoins qui m'ont inspiré dans ma course".

Buttry a facilité les efforts de médiation dans le monde entier, notamment au Myanmar et en Inde. De 1989 à 1992, il a été le seul citoyen non birman du Comité pour la paix en Birmanie, qui a assuré la médiation entre le gouvernement militaire et les groupes d'insurgés ethniques. Il a également dirigé une équipe de pacificateurs internationaux des États-Unis, du Royaume-Uni, du Canada, d'Allemagne et de Thaïlande qui ont soutenu le processus de paix au Myanmar.

Depuis 1996, il s'efforce d'apporter la paix aux Nagas du nord de l'Inde et du nord-ouest du Myanmar. Il a servi de médiateur entre les groupes d'insurgés nagas en guerre, ce qui a abouti à un cessez-le-feu informel et à un pacte de réconciliation. Il a formé les dirigeants nagas à la négociation afin qu'ils puissent entamer des pourparlers politiques avec le gouvernement indien et a travaillé avec les ONG, les églises et les organisations civiques nagas pour développer un mouvement de paix non violent appelé "The Journey of Conscience" qui a changé la dynamique publique du conflit entre les Nagas et le gouvernement indien.

Outre son travail de médiation, M. Buttry a eu un impact mondial significatif en tant que formateur et mentor. Il a dirigé des formations dans chacune des six régions de la BWA dans le monde, de la Bolivie à la Bosnie et de l'Ukraine aux États-Unis. Voyageant dans plus de 35 pays, il a aidé des individus, des églises et des communautés à rechercher la paix par le biais de la transformation des conflits et de la médiation interconfessionnelle centrées sur l'Évangile. Cet héritage de formation et d'équipement a été renforcé par Central Seminary avec le lancement du Buttry Center for Peace and Nonviolence en mai 2018. La mission du Buttry Center est d'engager théologiquement, d'éduquer et de relier les personnes de foi dans la recherche de la justice, de nourrir la paix et de prendre soin de la création.

"Tant de personnes du peuple de Dieu ont investi en moi, et ce fut une joie d'investir dans les générations montantes de dirigeants, en particulier les baptistes, mais aussi beaucoup d'autres chrétiens et de personnes d'autres religions. Les droits de l'homme, la paix et la justice ne sont pas uniquement des questions baptistes. Ce sont des questions humaines et, si nous regardons Jésus, ce sont aussi des questions de Dieu", a déclaré M. Buttry. "Mon espoir et ma joie sont donc de voir un peu de ce que certains de ces jeunes leaders font déjà dans les domaines de la paix, de la justice et des droits de l'homme. Ils accomplissent un travail extraordinaire dans le monde entier et, un jour, certains d'entre eux se présenteront peut-être devant la BWA pour recevoir ce même prix.

M. Buttry est l'auteur de nombreux ouvrages sur le rétablissement de la paix, a donné de nombreuses conférences et prêché de nombreux sermons, et a participé à l'organisation de trois conférences mondiales baptistes sur la paix. Il a contribué à la construction d'un monde plus juste et plus pacifique en tant que consultant mondial pour la paix et la justice pour les ministères internationaux des églises baptistes américaines, en tant que membre du personnel de la communauté baptiste pour la paix d'Amérique du Nord et en tant que fondateur d'Interfaith Partners à Detroit, Michigan, États-Unis.

Tout au long de son ministère, il a rendu hommage aux nombreuses personnes qui ont servi à ses côtés, notamment son épouse Sharon, qui a travaillé avec lui pendant de nombreuses années.

"Je remercie mon épouse Sharon, qui aurait très bien pu recevoir ce prix en même temps que moi", a déclaré M. Buttry. "Sharon m'accompagne sur le chemin de la foi et du service depuis plus de 50 ans, y compris dans le cadre de nos activités en faveur de la paix et de la justice dans le monde.

Le processus de sélection des prix a été mené par Thomas Klammt, président de la commission des prix de la BWA, Fernando Brandão, vice-président de la commission, et Kwame Adzam, Samson Fatokun, Pau Khan Khai, Sylvester King, Harry Lucenay, MDR Mayuranjana, Curtis Ramsey-Lucas, Lina Sawan, Vee Tetseo, Elijah Wanje et Anslem Warrick, tous membres de la commission.

Pour soumettre une candidature au Prix des droits de l'homme 2023 Denton et Janice Lotz, rendez-vous sur le site suivant BaptistWorld.org/human-rights-award (en anglais).

###

L'Alliance baptiste mondiale, fondée en 1905, est une communauté de 246 conventions et unions dans 128 pays et territoires comprenant 51 millions de croyants baptisés dans 176 000 églises. Depuis plus de 100 ans, l'Alliance baptiste mondiale a mis en réseau la famille baptiste afin d'avoir un impact sur le monde pour le Christ, en s'engageant à renforcer le culte, la communion et l'unité ; à mener la mission et l'évangélisation ; à répondre aux personnes dans le besoin par l'aide, le secours et le développement communautaire ; à défendre la liberté religieuse, les droits de l'homme et la justice ; et à faire progresser la réflexion théologique et le développement du leadership.

Contact pour les médias :
J. Merritt Johnston
Directeur de la communication et des médias
Courriel : communications@baptistworld.org